maisons_maisons_00030

çà y est !

"la petite maison" n'est plus un projet, mais une réalité. Ce sera le fait le plus marquant de cette semaine pourtant bien chargée.

"la petite maison" c'est le nom d'une asso dans laquelle je bosse depuis maintenant 3 ans. L'objectif était d'ouvrir une maison pour accueillir les familles en attente de parloir à la maison d'arrêt, des familles qui attendent parfois pendant des heures devant la prison, sous la pluie ou par 35°... et sous le regard souvent réprobateur des passants.

Il a fallu beaucoup de travail et des volontés fortes pour faire aboutir ce projet, dont celles de l'administration pénitentiaire et de la direction de la prison. Et un solide appui de Mme la Préfère. Mais on y a cru..... et on a bien fait !

Car mercredi, à 14h30, Mme la Préfète dévoilait enfin la plaque

inauguration_001_pour_blog

L'inauguration a eu lieu sous le soleil, en présence de nombreux élus, de partenaires et des amis de l'association, tous ceux qui oeuvrent dans ou autour de la prison : les visiteurs, les aumôniers, des personnels pénitentiaires...

inauguration_006_pour_blog

(sur la photo, Mme la Préfète et M. le Directeur interrégional des services pénitentiaires, celui-là même qui m'a décorée la semaine dernière)

Cette inauguration est un aboutissement a plus d'un titre : tout d'abord la "petite maison" est totalement opérationnelle et ouvrira les portes à ses invités dès le 15 décembre. Mais aussi elle est arrivée alors que nous avons appris il y a quelques semaines que le directeur de la Maison d'arrêt changeait d'établissement le 4 janvier prochain. Et mercredi matin, quelques heures à peine avant l'inauguration, le Conseil des Ministres décidait de la nomination de notre Préfète dans l'Aveyron.

Tous les deux auront vu la concrétisation de ce projet auquel ils ont apporté  une aide précieuse.

Et puis au-delà de tout le travail accompli, de la beauté de la réalisation, il y a dans l'aboutissement de ce projet un signal très fort : les membres de l'association sont  issus de diverses associations, avec des sensibilités différentes : de la neutralité de la Croix-Rouge au Secours Catholique, en passant par l'Entraide protestante et St Vincent de Paul. Les institutionnels n'ont pas tous la même couleur politique mais tout le monde a su dépasser ses croyances ou ses idées pour ne penser qu'à l'objectif final.

Et à ce titre, la "petite maison" est un exemple, la preuve qu'en unissant ses forces, sans à priori et sans arrière-pensée, on peut faire de belles choses.

Je suis heureuse d'y avoir contribué.

bon_dimanche_gif