imagesCA9T0L8A

Un billet d'humeur, que je voudrais être un "coup de gueule" ce matin, mais je suis trop triste, trop amère, trop choquée.

Depuis deux jours ces images tournent en  boucle sur nos chaînes de télés et sur les pages d'accueil d'internet : un homme de stature internationale, hagard, épuisé, pas rasé.... et menotté les mains dans le dos ! Les médias se déchaînent, certains s'en repaissent sûrement, moi je voudrais ne les avoir jamais vues.

Je ne veux surtout pas créer ici de polémique mais juste exprimer mon sentiment personnel. Mon propos n'a rien non plus de politique et il ne m'appartient pas de dire ce que je pense de cette "affaire". Coupable ou innocent, la question ne se pose pas non plus en ces termes. Il n'a pas encore eu la possibilité de s'exprimer, et la justice ne s'est pas prononcée.

Bien sûr que s'il est coupable, il mérite une sanction, comme tout justiciable. Mais pour le moment, personne n'en sait rien.

Ma réflexion se situe ailleurs. En France, il est interdit de montrer le visage d'un homme arrêté, fut-il le plus grand des criminels, la police protège son image, lui mettant éventuellement une couverture ou un vêtement sur la tête. Car tant qu'il n'a pas été condamné, il est présumé innocent.

Ce n'est pas le cas en Amérique où "tout le monde est traité ainsi". Je veux bien l'entendre. Mais nous ne sommes pas en Amérique ! et ce n'est pas parce que ces images sont tournées à New-York que çà doit donner tous les droits aux médias Français. Que fait-on de la présomption d'innocence ?

Et que fait-on tout simplement du respect de la dignité humaine ? Quelle que soit l'issue judiciaire, cet homme brillant est "fini", sur le plan personnel, sur le plan professionnel, sur le plan politique.... Est ce une raison pour exposer ainsi sa déchéance ? Et pense t'on à son entourage : il n'est pas seul, il a une épouse, des enfants, des amis....

Je connais bien le monde carcéral. Je suis profondément attachée au respect de la dignité, et encore plus attachée au respect et à la protection des familles. Elles sont bien souvent les premières victimes des actes commis par leurs proches.

Je pense beaucoup à son épouse, à ses enfants, et je suis bouleversée. Ces images ne font pas honneur à l'Amérique.... et les médias français devraient avoir honte de les utiliser et de contourner de ce fait la loi française.

A demain pour un sujet un peu plus "léger"

imagesCATUYC3Z