index

Bonjour à toutes et tous

Mardi dernier, je vous racontais la nativité à Gandoulès et vous disais que nous reviendrions sans doute très vite dans ce hameau.

Et bien c'est déjà fait puisque nous avons répondu à l'invitation lancée sur facebook par Julien, Président de l'association "la fournado"

Car j'ai appris ce matin qu'il y a en réalité deux associations pour faire vivre ce hameau qui je le rappelle ne compte à l'année que 6 habitants :

"les amis de Gandoulès" qui organisent le son et lumière d'été "Marie des brebis" et  la crèche vivante et l'association "la fournado" plus axée sur la conservation du patrimoine.

1014460_1100708906607548_3865082113172105873_n

Cette association a pour but de conserver la patrimoine rural : le four à pain, les cloches du 15ème siècle, la vigne mais aussi de transmettre les traditions, les gestes de la vie quotidienne.

Ainsi chaque samedi soir des bénévoles pétrissent la pâte à pain qui sera cuite le dimanche matin, toujours par des bénévoles, dans le four à bois de la commune.

Le premier dimanche de chaque mois, tous les bénévoles ou amis de Gandoulès se retrouvent pour le "grand petit déjeuner" où chacun apporte quelque chose à partager, des confitures,du fromage, des gâteaux..... et surtout sa bonne humeur et l'envie de rencontrer les autres

Ce matin c'est donc dans une grange très bien chauffée que nous nous sommes retrouvés, M. quaquie et moi, auprès de gens que nous ne connaissions pas mais qui nous ont gentiment souhaité la bienvenue.

Sur de très grandes tables, les apports de chacun, du café à volonté, du jus de pommes, du lait chauffant dans une casserole....

Nous avons passé un bon moment, faisant connaissance avec nos voisins de table...

Puis petit passage au four à bois où nous attendait le pain cuit moins de deux heures plus tôt et les galettes encore tièdes

DSCF8291

Et je suis rentrée, ravie, avec le bon pain cuit par des bénévoles et la galette que nous partagerons cet après-midi avec Lélenne et ses enfants

DSCF8294

Et encore plus ravie de ce moment passé dans cette grange.

Que çà fait du bien de se retrouver ainsi en toute simplicité et en toute convivialité au milieu de gens qui ne se "prennent pas la tête" qui sont juste là pour le partage et la rencontre.

Au milieu des drames et des horreurs que l'on entend, que l'on voit ou que l'on lit au quotidien, ce moment constitue une vraie pause, une bulle de sérénité.

Nous reviendrons à Gandoulès, souvent, et même pourquoi pas pour aider nous aussi à cuire le pain ou à tailler la vigne

images