index

Quelle jolie découverte !

Parce que j'ai montré mes iris ici il y a quelques jours, dans son commentaire, Matie m'a demandée si je connaissais ce lieu, et donné un lien me guidant vers un message FB.

Il s'agit d'une iriseraie située à Beaumont de Lomagne, à moins d'une heure de chez moi.

ob_d6759a_venez-visiter-liriseraie-beaumont-de-l

La saison des iris est relativement courte, le lieu n'est ouvert au public que pendant un mois.

Très occupée cette semaine, et absente la semaine prochaine, il ne me restait que ce week-end pour aller découvrir ce lieu.

Et la météo était avec nous : après quelques gouttes de pluie le matin qui m'ont fait douter de la balade, un grand soleil nous accompagnait tout l'après-midi.

Et j'ai découvert un lieu enchanteur, un vrai paradis pour les amateurs de cette fleur aux multiples coloris.

Sur un mini coteau, 300 variétés, des milliers de fleurs.

On circule au milieu des allées et de tout côté, on est entouré d'iris, avec la plupart du temps de très jolies vues sur la campagne lomagnaise

Les premières rangées sont consacrées à la reproduction, "la nurserie " en quelque sorte

DSC00265

et puis,  partout autour de nous, une incroyable palette de couleurs : du blanc au noir en passant par tous les bleus, les marrons, les roses, les jaunes....

DSC00269

DSC00266

DSC00278

DSC00276

DSC00268

un joli coloris saumon

DSC00274

des bleus et des violets

DSC00275

DSC00267

j'aime beaucoup celui-là qui s'appelle "domino" (le l'ai acheté bien sûr)

DSC00271

des jaunes et des orangés pour l'illuminer l'espace

 DSC00272

DSC00279

et de subtils mélanges de couleurs

DSC00273

DSC00277

J'ai vraiment passé un moment de rêve dans ce lieu enchanteur.

Et je tiens à souligner la gentillesse de l'accueil : Monsieur accueille les arrivants, les guidant vers son épouse qui nous remet un papier et un crayon pour noter nos "coups de coeur".

C'est un lieu de promenade, sans prix d'entrée, et sans obligation d'achat.

Si l'on souhaite acquérir quelques jolis iris, Madame nous fait patienter, et nous offre à boire, assis à l'ombre, où des petits salons de jardin offrent aux visiteurs la possibilité de passer un moment  à admirer le paysage,  pendant que Monsieur galope entre les rangées d'iris pour arracher les rhizomes que l'on souhaite, toujours avec le sourire et un petit mot gentil. Sans compter les conseils de plantation ou d'entretien.

J'ai bien sûr craqué et le choix était difficile. J'ai dû freiner mes envies et ai quand même acheté 10 nouvelles variétés : un quasiment noir, qui plait beaucoup à M. quaquie, des jaunes pour illuminer le jardin, un "domino", un saumon, un rose tout trié de petites veines plus sombres.... il faut maintenant choisir des emplacements pour mettre tout çà en terre, sans compter les 4 ou 5 (tous de la même espèce heureusement) qui m'ont gentiment été offerts.

Un magnifique lieu de promenade à découvrir absolument.

Mais il faut se dépêcher ; la saison des iris touche à sa fin et l'iriseraie fermera ses portes à la fin du mois.

images