images

Me voici de retour d'une semaine sur la côte atlantique.

Après les jours de canicule que nous vivions ici, j'espérais trouver sur cette côte un peu de fraîcheur.

Et je n'ai pas été déçue !

Après deux jours de beau temps, ce que je voyais de la fenêtre ressemblait bien souvent à çà

DSC00910

Il a beaucoup, beaucoup plu et il fallait viser juste pour sortir mais on a fait le maximum pour profiter de ces quelques jours, même si le programme a souvent dû être modifié.

Pour nous situer....

DSC00866

çà ne vous dit rien ?

Nous étions en réalité à Ronce-les-Bains, commune de La Tremblade, dans le bassin de Marennes-Oléron.

Donc au pays des huîtres. Et on en a vu des parcs à huîtres, des huîtres, des quartiers ostréicoles et des ostréiculteurs qui bossaient, partout et à toute heure....

DSC00894

DSC00762

DSC00893

DSC00838

Le premier jour, alors qu'il faisait encore beau, visite du Fort Louvois.

Ce fort a été voulu par le Marquis de Louvois, ministre de la guerre de Louis XIV pour protéger la rade de Rochefort.

A la mort de Louvois, le fort, qui devait être ovale, n'est pas terminé. C'est Vauban (encore  et toujours lui) qui le fera terminer en forme de fer à cheval.

Le Fort est en mer, accessible à marée basse par une chaussée empierrée de 400 mètres

DSC00813

DSC00833

Mais à marée haute, il devient une île....

DSC00840

et on ne peut plus y accéder, ou le quitter, que par bateau.

DSC00835

Une autre jolie balade mardi, à la falaise de Régulus, une falaise d'habitat troglodyte

DSC00845

Au pied de la falaise, un "carrelet". Si on donne le nom de "carrelet" à ce type de construction de pêcheur, le carrelet c'est en réalité le filet carré.

Le carrelet fait partie des images traditionnelles de la côte mais près de 90% ont été détruits par la tempête de 1999.

Il s'en construit aujourd'hui encore quelques uns, mais ces constructions coûtent cher (environ 30 000 €) et on n'est jamais propriétaire du terrain sur lequel il est installé. Ce sont des concessions pour au maximum 5 ans, moyennent bien sûr redevance annuelle.

Un plaisir relativement onéreux...

DSC00854

A l'intérieur de la falaise la vie s'était organisée et des familles vivaient là.

Ici était une guinguette, transformée en restaurant qui a définitivement fermé ses portes en 1976.

DSC00850

Aujourd'hui certaines de ces "grottes" sont encore habitées, mais ce sont essentiellement des résidences secondaires.

Meschers ! C'est là que les choses se sont sérieusement gâtées.

Alos que l'on écoutait la légende de Cadet le Naufrageur, qui avait accroché une cloche à une corne de son bouc et une lanterne à l'autre, pour tromper les bateaux qui croyaient ainsi arriver à un port et se faisaient dépouiller de leur butin, le ciel est devenu noir...

DSC00853

En quelques minutes, plaqués contre la falaise, nous étions trempés jusqu'aux os.

La visite un peu écourtée par la gentille et courageuse guide, c'est au pas de course que nous regagnions la voiture, les vêtements traversés et complètement frigorifiés.

A partir de ce jour, les averses d'orage ont fait partie de notre quotidien

Mais la pluie ne nous a pas empêché de faire le tour de l'Ile d'Oléron.

Après une première escale au port de la Cotinière

DSC00860

DSC00864

DSC00950

Nous sommes allés tout au bout de l'ile "au bout du monde" voir le phare de Chassiron mais nous n'avons pas eu le courage de monter les quelques 300 marches qui nous auraient conduits en haut. Et là encore le ciel.....

DSC00867

Entre deux averses, j'ai apprécié le petit tour à la Baudissière, sur la route des huîtres.

Le port ostréicole a été en partie réhabilité et est occupé par des artistes et des artisans qui lui donnent une seconde vie

DSC00878

DSC00874

DSC00877

De l'autre côté du chenal, celle-ci n'a pas eu droit à la réhabilitation mais j'aime son allure authentique et elle est au moins aussi photographiée que les autres

DSC00875

Presque un symbole, non seulement de l'ile d'Oléron mais de toute la côte, les roses trémières !

il y en a partout : dans les jardins, sur les dunes ou les terrains vagues, sur les trottoirs....Leurs couleurs vont du blanc, presque jaune, au rouge le plus sombre, en passant par tous les tons de rose et d'orangé. j'adore !

DSC00885

DSC00895

DSC00892

Le musée d'Oléron -à Saint-Piere d'Oléron- nous a permis d'occuper un après-midi qui aurait dû être consacré à l'Ile d'Aix ....

DSC00925

DSC00932

Mais nous reviendrons sans doute demain dans ce musée où j'ai fait de bien jolies découvertes.

Une fois de plus le ciel se fait menaçant alors que dans le chenal, les bateaux attendent la marée.

DSC00905

Bon dimanche à toutes et tous mais

images