images

J'ai l'impression de lire un peu plus encore que d'habitude en ce moment, mais c'est peut-être que je choisis des livres moins épais, des petits romans vite lus.

D'autant plus vite lus que mes choix me conviennent parfaitement.

De mon dernier passage à la médiathèque j'avais ramené trois romans

DSC01070

Lu en trois ou quatre jours, je ne l'ai pas résumé car j'ai bien aimé la présentation qu'en fait la 4ème de couverture

DSC01071

Le second est un roman de Sylvie Anne, une auteure dont j'ai déjà lu plusieurs livres

DSC01235

Dans ce petit village du Limousin, Elena, surnommée "l'indienne",  ne passe pas inaperçue.  Originaire du Pérou, elle est belle et mystérieuse.

Elle connaît les plantes qu'elle cultive dans son jardin et vend sur les marchés.

Herboriste ? guérisseuse ?  ou ensorceleuse ?

Ses moindres faits et gestes sont épiés, commentés, et alimentent les rumeurs, suscitant passion et suspicion.

Lucien Crozant, propriétaire d'un important commerce de bois lui voue une haine farouche depuis qu'elle a épousé son fils Jacques.

Mais Elena, malgré les doutes qui l'assaillent parfois, a un projet de vie qu'elle veut mener à terme, pour assurer l'avenir de son enfant.

Elle n'a que son incroyable volonté, sa science des plantes et l'amour de son enfant pour concrétiser son ambitieux projet.

J'ai beaucoup aimé ce portrait de femme, à la fois forte et fragile.

Le troisième roman emprunté le même jour fera l'objet d'un article pour lui seul car il a eu pour moi une résonnance particulière.

A bientôt donc pour d'autres lectures, ou tout autre chose...

images