images

Il y a longtemps que je ne vous ai pas emmené(e)s au "grand petit déjeuner".

C'était hier matin, à Gandoulès bien sûr

DSC01260

Gandoulès, pour les nouveaux arrivés sur ce blog, c'est ce hameau de 6 habitants à l'année, fort de 200 amis et bénévoles regroupés dans deux associations, dont je vous parlais ICI

Le "grand petit déjeuner" c'est le premier dimanche de chaque mois. C'est ouvert à tous, parents, amis, touristes de passage...

Il doit y avoir 3 mois que nous n'étions pas venus pour diverses raisons.

A cette époque-ci, le décor est magnifique

DSC01259

DSC01261

et l'ambiance toujours aussi conviviale, que ce soit l'hiver dans la grange ou l'été sous la halle.

Nous devions être une quarantaine hier matin, autour de deux grandes tables chargées comme toujours de confitures, pâté et saucissons, quiches, tartes, café, vin rouge de "notre vigne" et même hier poitrine de porc grillée !

DSC01255

DSC01252

Grimpé sur une chaise, le verre à la main,  Julien a entrepris de nous faire chanter, au vrai sens du terme : une nouvelle petite chanson sur Gandoulès écrite sur des papiers distribués sur les tables.

DSC01253

On chante la première phrase, puis la seconde, puis les deux ensemble.... la table de droite, puis celle de gauche.... et on s'essaie au canon.

çà "cafouille" un peu, alors Julien estimant que c'est pas mal pour une première fois, nous propose de reprendre l'entrainement le mois prochain.

Il y en a deux qui s'amusent bien, un peu à mes dépends...

DSC01257

Pour ajouter à l'ambiance, on a eu droit hier à la prestation d'un accordéoniste....

DSC01256

et Julien nous a fait profiter de ses talents de valseur.

DSC01258

Et puis comme lors de chaque "grand petit déjeuner" il y a des rencontres, et parfois de très belles rencontres : il y a eu Suzan, l'anglaise qui tond ses lamas pour filer et teindre la laine, il y a eu une aquarelliste, une femme qui organise des ateliers d'écriture....

Hier j'ai rencontré Anne, qui a été coach et qui a beaucoup discuté avec Alexis pour l'aider dans ses décisions d'orientation, lui disant à plusieurs reprises "rêve ta vie..."

Rêver, c'est un peu ce qu'on fait quand on vient à Gandoulès : on rêve d'un monde de partage, de convivialité, de générosité.... On sait que le monde ne sera jamais tel qu'on le rêve, alors le partage, la générosité, la convivialité, on les vit, à l'échelle de ce petit coin de Tarn et Garonne où je me sens si bien.

Je vais comme chaque fois terminer cet article en disant "nous reviendrons à Gandoulès", car nous y reviendrons.

Et sans doute le 3 septembre prochain, et même dès le 2 si nous pouvons être hébergés, pour être sur place le dimanche matin à 5h30 pour façonner et cuire le pain.

images