images7

"bonjour tristesse".

C'est avec ces deux mots en tête que je suis entrée dans ce petit cimetière en pleine campagne : le cimetière de Seuzac, sur la commune de Larnagol, tout près de Cajarc.

Deux mots qui se sont vite transformés en un sentiment de tristesse devant cette tombe

DSC01474

Une tombe toute simple, manquant d'entretien comme des millions de tombes, une tombe presque anonyme devant laquelle on pourrait passer sans y prêter attention si on ne savait la trouver ici, dans ce petit cimetière lotois.

Une tombe pourtant pas tout à fait anonyme quand on arrive à lire le nom de celle qui repose ici : Françoise Quoirez Sagan !

DSC01472

C'est bien la tombe de Françoise Sagan, une enfant du pays qui repose à jamais dans son village natal, près de son second mari et père de son fils unique.

Malgré sa tristesse, sa tombe reçoit des visites et certains anonymes y ont laissé et y laissent encore des traces de leur passage : un bouquet de fleurs fraiches, et de petits objets, comme des clins d'oeil qui rappellent la vie de cet écrivain. Désolée Françoise, mais je n'aime pas la féminisation ni d'auteur, ni d'écrivain.

DSC01473

Un foulard...

images2

des mégots....

images

images3

Une petite voiture pour rappeler sa passion pour les voitures de courses... et son grave accident

index

et des plaques et jetons de casino pour son goût pour le jeu.

Malgré la tristesse de sa tombe, on n'oublie apparemment pas l'auteur de "bonjour tristesse"

images4