index

Lorsque je vous ai présenté l'exposition de broderies sur carton perforé, je vous ai promis de revenir avec vous à Caussade pour y voir autre chose.

Autre chose, c'est........ l'épopée chapelière.

DSC00083

Car le chapeau est à Caussade ce que l'andouille est à Vire ou le nougat à Montélimar.

L'épopée chapelière, c'est une bien belle façon de découvrir l'histoire du chapeau à Caussade, dans un très joli décor et avec un casque audio.

Nous n'avons pas fait le circuit avec les explications, juste admiré le décor et les chapeaux.

DSC00054

DSC00056

Mais je peux quand même vous dire deux mots de cette épopée, que tous les Tarn-et-Garonnais connaissent sans doute.

Le chapeau de paille est né de l'ennui d'une petite bergère - Pétronille Cantecor- qui pour tuer le temps a eu l'idée de tresser la paille, et de s'en faire un chapeau : la paillole.

En 1796, elle crée son premier atelier de chapeaux. Elle n'a alors que 26 ans....

Elle fonde un second atelier et transmet son savoir-faire à son cousin André Rey.  Son descendant, qui s'appelait aussi André, mon ami "Dédé Rey" qui nous a quittés bien trop tôt a poursuivi le travail de son aïeul et son entreprise existe toujours aujourd'hui.

Au siècle dernier, le tressage de la paille et les chapeaux ont fait la renommée et la richesse du secteur de Caussade et de Septfonds.

En 1950, on comptait 300 ateliers et 3000 personnes vivaient du chapeau.

Aujourd'hui les ateliers se comptent sur les doigts de la main et ne donnent plus de travail qu'à environ 200 personnes.

Mais Caussade reste attaché à cette industrie et cette magnifique exposition en est une nouvelle preuve

Le chapeau de paille, c'est bien sûr le canotier

DSC00068

mais aussi des chapeaux bien plus élégants

DSC00059

DSC00065

DSC00066

DSC00062

Le tressage de la paille peut être un art...

DSC00060

et donne un effet magnifique

DSC00055

DSC00061

Celui-ci, de la fin du 19ème siècle, est issu de l'atelier Cantecor

DSC00064

Ceux-là datent des années 1930-1935

DSC00057

De la broderie - dont du mimosa- pour ce "niçois"

DSC00058

et, plus récent, ce superbe chapeau sorti de l'atelier de mon ami Dédé

DSC00067

Il y en a d'autres, beaucoup d'autres, mais peut-être aurez-vous l'occasion de les découvrir.

Si vous passez par Caussade, ne ratez pas l'épopée chapelière.

Et si vous y venez en vacances, autour du 14 juillet, vous pourrez assister aux "estivales du chapeau", une très belle manifestation où le chapeau est roi, avec un marché chapeauté, un concours international de chapeaux et des démonstrations du savoir-faire local.

Avant de quitter les lieux, j'ai pris le temps d'admirer cette affiche rebrodée

DSC00078

index