index

Je ne connaissais pas Michel Dodane ; je ne savais pas non plus ce qu'était la Vouivre, cet animal de légende souvent présenté sous forme de serpent ailé, très présent dans les contes et légendes de Franche-Comté.

J'ai lu la 4ème de couverture des "enfants de la Vouivre" et me suis laissée tenter par ce roman et par sa suite

DSC01092

Le château des Lucas surplombe la rivière où Just et son frère ont l'habitude d'aller se baigner.

C'est au bord de cette rivière que Just aperçoit pour la première fois une petite fille blonde, Maurine, la fille du château.

Une belle amitié, puis un grand amour naît entre ces enfants.

Mais leur condition sociale les oppose, d'autant plus que le châtelain s'est mis en tête d'acheter toutes les terres avoisinantes, dont la ferme des parents de Just. Une haine profonde s'installe entre les deux familles, haine encore attisée par la mort du père de Just qui obligera Flora, la mère, à quitter la ferme pour s'installer en ville avec ses enfants.

images

Malgré les difficultés et l'opposition de Lucas, Just épouse Maurine et le couple vit heureux jusqu'à ce que les cauchemars de Just viennent troubler cette harmonie.

Chaque nuit, la vouivre vient hanter ses nuits et Just semble sombrer petit à petit dans la folie.

Dans cette région rurale, les croyances ancestrales ont la vie dure et les légendes se mêlent au réel.

J'avoue avoir été un peu perturbée justement par ce côté légende.

Mais les forces maléfiques qui entraînent Just vers la folie ne seraient-elles pas tout simplement une horrible machination, l'expression d'une triste réalité où se côtoient la haine et la jalousie ?

images

Meurtres sauvages, complots machiavéliques, vengeance, j'ai bien aimé ce roman dans lequel les héros sont liés les uns aux autres par des liens mystérieux, et envoûtés par les sortilèges maléfiques de la Vouivre, ce monstre de légende.

index