images

Pour ce dimanche après-midi, gris et humide, c'est à Bruniquel que nous sommes allés.

Bruniquel, c'est un très joli village médiéval, dans la vallée de l'Aveyron à une vingtaine de kilomètres de chez moi.

A Bruniquel il n'y a pas un, mais deux châteaux : le château vieux et le château jeune.

Un village et des châteaux qui ont bien sûr une histoire "historique" si j'ose dire, mais aussi une histoire affective dans le coeur des Tarn-et-Garonnais, et surtout des habitants de Bruniquel.

Car c'est ici qu'ont été tournées de nombreuses scènes du célèbre film "le vieux fusil" avec la belle Romy Schneider et l'émouvant Phlippe Noiret.

DSC02047

On a toutes sans doute vu et revu ce magnifique film, et on a de ce fait toutes vu ce puits

DSC02054

Un faux puits, construit pour les besoins du film mais qui est resté là depuis plus de 40 ans....

images

Mais ce n'est pas pour visiter le château que j'ai eu tant de fois l'occasion de voir, ni pour revoir les photos du tournage du film conservées dans une salle du château et que je revois toujours avec beaucoup d'émotion que nous sommes là, mais pour admirer les beaux objets exposés dans le cadre des rencontres des métiers d'art qui se tiennent ici chaque année.

On a ainsi pu admirer de magnifiques céramiques

DSC02049

DSC02053

je ne sais pas ce qu'est cette matière qui donne de si jolis reflets irisés

DSC02042

Des teintures végétales sur des toiles tissées dans l'Ariège pour de jolies écharpes

DSC02044

On se pressait autour du souffleur de verre qui présentait de très beaux objets, dont ces petits verres de couleur nichés dans des carafes

DSC02043

Du textile bien sûr

DSC02046

DSC02048

Mais aussi des maroquiniers, un coutelier d'art, des aquarellistes

DSC02052

Et puis des métiers plus rares, des choses plus insolites

Ainsi j'ai découvert un "perlier d'art" qui était en fait une jeune femme mais je me demande si on doit dire "perlière"

J'ai raté la photo que j'avais faite mais je me rends compte que le bijou que j'avais décidé de photographier se trouve dans sa galerie.

img-4486_1_orig

Cette jeune femme fabrique des perles en faisant fondre des baguettes de verre, dont certaines en provenance de Murano où ce métier est un peu plus courant.

Il y a tout un travail de couleurs pour réaliser ces sortes d'écaille et elle pose sur certaines perles de minuscules gouttes de verre.

Pour en voir davantage, et en particulier ses jolies boules à thé, je vous invite à aller faire un tour sur son site.

Plus surprenants encore ces petits bijoux que j'ai pris, de loin, pour des coquillages.

DSC02045

Il y a des bracelets, des pendentifs, des bagues, de minuscules boucles d'oreille...

Les couleurs vont du blanc au noir, en passant par tous les tons de beige et de brun.

Ces bijoux sont si fins qu'ils paraissent très fragiles. Ils sont pourtant solides et résistants....

De quoi s'agit-il ?

J'aurais pu poser la question sous forme de petit concours mais je ne suis pas sûre de recueillir la bonne réponse.

Il s'agit en fait de tissage.....

.............de crin de cheval !

Des bijoux d'une incroyable finesse qui doivent demander énormément de doigté et de patience à Zoé, leur créatrice.

J'aurais bien aimé papoter quelques minutes avec elle, comme avec Pauline "la perlière" mais elle était accaparée...

Il y avait encore beaucoup de jolies choses mais pas toujours faciles à approcher, ni à photographier pour des questions de luminosité.

Il y avait aussi un délicieux vin chaud....

Et une vue très agréable sur les jardins du château

DSC02055

 A bientôt pour une autre balade, d'autres découvertes peut-être...

images