images

Encore pas mal d'heures dans les salles d'attente cette semaine, ce qui m'a permis de lire presque tout un roman.

Celles qui me connaissent savent que j'aime les romans du terroir, de n'importe quel terroir d'ailleurs, du nord au sud.

Que j'aime en particulier Christian Signol, Marie-Bernadette Dupuy, Marie-Paul Arrmand...

Cette semaine, j'ai choisi un roman de Daniel Crozes, un auteur aveyronnais qui vit à quelques kilomètres à peine du village où vivait mon père et du lieu de naissance de ma grand'mère... De ce fait, je me repère vite dans ses romans qui citent des lieux que je connais, où j'ai des souvenirs...

DSC02521

Julie, c'est une jeune fille née à la campagne, dans une famille très modeste.

Elle travaille dans un atelier de couture à Carmaux et croit qu'elle à bien le temps de penser au mariage. Elle a à peine 17 ans.....

Mais son père a décidé à sa place, et l'a promise à un voisin, un peu ventripotent, abîmé par l'alcool, coureur de filles de fermes et qui a une dizaine d'annnée de plus qu'elle.

Mais il est riche, et possède des terres proches de celles du père de Julie, alors.... ah ! la terre, c'est important pour les paysans ! !

Le jour des noces, le médecin du village a réussi à faire passer à Julie un courrier l'informant de ce que son nouveau mari a la syphilis.

Effrayée Julie va, le soir de ses noces et le soir suivant se barricader dans sa chambre, refusant d'ouvrir à son mari.

Et le 3ème jour, prétextant aller récupérer ses affaires dans son ancienne chambre, elle s'enfuit.

Pour être sûre de ne pas retomber sur son mari, elle veut partir loin. A Paris !

A Paris, sans argent, sans travail, sans famille.... mais Julie est courageuse et c'est une bonne ouvrière.

Surtout elle est volontaire et bien décidée à mener sa vie comme elle l'entend, passant vaillamment d'un hôtel de passe minable à la luxueuse villa à Nice, d'un petit atelier aux salons d'essayages de prestigieuses maisons de haute couture...

Même son amour pour son bel officier et son mariage ne la changeront pas : Julie est une femme libre, moderne et indépendante.

Et, devenue Mme Dufort, dans la haute société qu'elle va cotoyer, sur la promenade des anglais ou sous les ors du palais princier de Monaco, Julie n'oubliera jamais d'où elle vient,  ni sa famille, ni ses origines modestes.

Une héroïne très attachante, et un roman très agréable à lire

Pour vous dire à bientôt, une photo prise tout à l'heure dans le jardin avec entre les branches de mimosa, un joli coin de ciel bleu

DSC02518