image

On retourne à la fête du fil, car on a encore beaucoup de choses à voir.

Changement de lieu, on se dirige vers l'ancienne école.

Ce bâtiment a été utilisé pour la première fois je crois l'année dernière, pour accueillir l'exposition de Ian Berry.

Cette année, ce sont plusieurs anciennes classes qui ont été investies, peut-être même toutes.

Y compris le couloir où se trouvait l'exposition d'art postal. Le thème de l'année, "passé, présent, futur" laissait la porte ouverte à l'imagination. Peu d'enveloppe relevant des arts du fil, peu d'enveloppes brodées, le plus grand intérêt que j'y ai trouvé est lié au fait qu'il était arrivé des courriers du monde entier... et que des enfants y ont participé

DSC03898

DSC03899

DSC03900

Mais avant d'arriver dans ce couloir, j'ai traversé la salle où exposait Marie-Christine Hourdebaigt.

J'ai déjà rencontré cette artiste, ici même à Labastide, il y a 5 ans et j'ai eu le plaisir de la revoir il y a deux ans à Aiguille en Luberon.

J'adore ce qu'elle fait et j'ai passé un grand et très agréable moment à admirer son travail.

DSC03883

DSC03884

une incroyable finesse dans le détail

DSC03885

     

DSC03886

DSC03887

DSC03888

DSC03889

DSC03890

DSC03891

DSC03892

toujours en admiration devant tant de détails, de broderie, de dentelle, de sequins...

DSC03893

DSC03894

Encore et toujours du Marie-Christine Hourdebaigt, mais quand on aime......

DSC03895

DSC03896

DSC03897

En me dirigeant vers une autre salle, je suis passée, un peu rapidement il est vrai devant l'exposition de Catherine Bilh, un travail original, en relief, comme à base de petits sacs

DSC03901

DSC03902

DSC03903

Dans une autre grande salle voisine, une dentellière :  Marie Thérèse Bonniol.

DSC03918

A la voir croiser et recroiser ses fuseaux, on pourrait penser qu'elle pratique la même technique que les dentellières de Magalas qui faisaient des démonstrations dans une autre salle, fidèles parmi les fidèles.

Mais il n'en n'est rien. Cette dentellière là ne se contente pas de croiser les fils, mais aussi le crin ou le cuivre, pour une dentelle nettement moins traditionnelle.

DSC03916

DSC03912

DSC03913

DSC03914

DSC03915

DSC03917

Un travail surprenant, celui d'un homme, Patrick Perrot, qui marie la photo et la broderie pour un résultat surprenant.

Dommage que la lumière jouant sur le verre, empêche de faire de belles photos

DSC03932

DSC03933

Déjà plus de 30 photos sur cet article.

Il est évident qu'on ne pourra pas tout voir aujourd'hui.

Alors la suite demain avec encore de beaux ouvrages, et un, voire deux coups de coeur.

Alors ?

22