Au fil des jours...

vendredi 21 juin 2019

Nouveau départ...

Résultat de recherche d'images pour "gifs valise"

Je repars quelques jours.

Cette fois, c'est direction....

Résultat de recherche d'images pour "gifs Bretagne"

La Bretagne, oui, et plus précisément le Morbihan.

Espérons que le soleil sera de la partie. Quoi que...

77583782_o

Sans doute encore beaucoup de photos à partager au retour.

Résultat de recherche d'images pour "bonne semaine"

 

Posté par quaquie à 19:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 19 juin 2019

Soirée de gala

 

Résultat de recherche d'images pour "bonjour danseuse"

C'était samedi, la soirée qu'Anaïs, attendait et et redoutait en même temps.

Parce qu'elle avait manqué une répétition, elle était, très, très stressée. Comme si une répétition pouvait mettre à mal une année de sérieux et son application. Mais allez faire entrer çà dans la tête d'une poupette de 7 ans....

001

Samedi soir, donc, sous le soleil, avait lieu le gala de danse de fin d'année.

Il devait tout d'abord se tenir dans une salle à Nègrepelisse, puis il a été décidé de faire confiance à la météo et de l'organiser à Montricoux, dans un joli décor champêtre derrière la médiathèque.

DSC03458

Les tribunes se remplissent rapidement mais l'attente doit commencer à sembler longue aux petites danseuses, certaines étant déjà là depuis plus de deux heures pour être coiffées, maquillées et habillées.

DSC03459

C'est tout d'abord "Mickey and Miniess", l'éveil à la danse pour les toutes petites.

pour bLOG

L'année dernière Anaïs était dans ce groupe.

Déjà bien du chemin parcouru depuis. Comme sa copine, elle aurait pu rester encore une année dans ce groupe mais Michele, "la prof" lui a fait confiance et l'a intégrée dans le groupe supérieur.

Elle y est sans doute la plus jeune, et de toute évidence la plus petite.

Pour son groupe "Rythm's blue", danse rythmique en joli costume bleu

DSC03467

DSC03468

DSC03469

De jolies tenues "qui tournent" pour la danse suivante

DSC03470

puis c'est le tour des ados.

DSC03472

DSC03474

Arrive ensuite "rencontres", accro danse sur la musique de Carmen.

Anaïs nous avait dit qu'elle dansait avec les grandes (les 11 -13 ans) mais sans nous donner plus de détail.

En réalité, ce ne sont que 6 petites de son groupe qui accompagnent les grandes dans cette danse et Anaïs figure parmi elles.

Là il est clair qu'elle est la plus petite...

DSC03477

mais pas la moins appliquée

DSC03476

DSC03478

Roue ou grand écart, tout passe sans difficulté.

Anaïs, elle, aime la robe des plus grandes

DSC03480

DSC03481

Pendant l'entracte, le soir est tombé doucement et la scène s'éclaire d'une jolie lumière orangée pour la danse acrobatique (la pie voleuse)

DSC03490

pour bLOG1

Anaïs a une nouvelle fois changé de costume. Après, le bleu et le rouge, la voilà en vert.

Elle attend son tour, en se dandinant sur la musique des plus grandes, le stress semble l'avoir définitivement abandonnée. Dommage que la photo soit floue...

DSC03483

Costume vert pour une danse rythmique sur une très belle adaptation du "lac du Connemara",  mais entre la vitesse et les jeux de lumière, impossible de faire une belle photo.

DSC03496

Heureusement, le lendemain, maman a fait des photos du joli costume vert (et de la danseuse bien sûr)

pour bLOG2

Un très joli moment de grâce et d'élégance style année 50 pour les ados avec "mambo"

DSC03500

La nuit est tombée, les costumes s'éclairent...

pour bLOG4

Un dernier "modern jazz" pour les grandes et le spectacle est terminé

DSC03511

C'est aussi le mot "fin" pour Michèle, qui anime depuis 10 ans ce club avec fermeté et tellement de gentillesse mais pour qui l'heure de la retraite a sonné.

Le discours de Mme le Maire, des cadeaux, bien sûr, des fleurs, mais surtout beaucoup d'émotion, pour elle, et pour les danseuses, dont certaines, en larmes, semblaient inconsolables.

Quelques mots gentils et des bisous pour Anaïs avant de partir...

DSC03512

D'autant plus de tristesse qu'on ne connaît à ce jour pas le devenir de cette section danse....

Espérons qu'elle pourra reprendre à la rentrée car certaines petites danseuses n'imaginent même pas que çà puisse ne pas continuer

On croise les doigts pour qu'une solution soit trouvée durant l'été, et on attend avec impatience le film qui nous fera revivre cette belle soirée.

images

Posté par quaquie à 07:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
dimanche 16 juin 2019

C'est leur journée....

 

images000

Une tendre pensée pour mon Papa, qui n'est plus de ce monde mais toujours dans mon coeur et mes pensées.

Et je sais qu'il veille sur moi....

images3020

Posté par quaquie à 09:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 15 juin 2019

Insu"portable"

Résultat de recherche d'images pour "gifs bonjour téléphone"

Encore un mouvement d'humeur, et encore après le téléphone.

Après mon "coup de gueule" sur les incessants appels publicitaires il y a quelques mois, aujourd'hui c'est un billet d'humeur sur les téléphones portables.

Vous allez penser que je suis anti-téléphone.

Ce n'est pas le cas, et je reconnais qu'il y a une trentaine d'années, quand je bossais à Toulouse, que j'étais coincée dans des trains en retard ou en panne.... que mon mari m'attendait sans info à la gare alors qu'il y avait les enfants à récupérer à l'école ou au collège, j'aurais été bien contente de pouvoir prévenir de mon retard....

Aujourd'hui, j'ai mon portable bien sûr, j'allais dire "comme tout le monde" et c'est presque çà et je suis bien consciente de son utilité.

Ce qui me gêne ce sont certains comportements avec ce qui ne devrait être qu'une facilité et qui est devenu pour beaucoup une véritable addiction.

Il y a ceux qui téléphonent ou répondent à leurs textos au volant et malgré les lourdes amendes et les points en moins sur le permis, on n'a pas besoin de rouler beaucoup pour en rencontrer.

Il y a cette gamine, qui, il y a quelques jours, a sursauté quand nous avons pilé à sa hauteur. Le nez plongé sur son téléphone, elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle était descendue du trottoir et traversait la rue, en plein centre ville.

A côté du danger que représentent ces utilisateurs inconscients, il y a tous les autres, tous ceux qui ne se rendent pas compte qu'ils gênent au quotidien.

Résultat de recherche d'images pour "gifs téléphone portable"

Il y a bien sûr ces téléphones qui sonnent n'importe où, n'importe quand, dans les réunions, dans les restos, dans les salles de spectacles, pendant un discours ou un concert.

Il y a ceux que vous croisez sur le trottoir, téléphone greffé à l'oreille ou penchés sur leur écran, qui ne voient rien, ni les poteaux, ni les chaises de bistro... et qui bien sûr ne vous voient pas non plus, vous obligeant bien souvent à dévier de votre chemin, voire même à descendre du trottoir.

Au supermarché, il y a celui qui squatte pendant dix minutes devant le rayon des pâtes, incapable de décider sans l'avis de sa femme s'il doit prendre des macaroni ou des coquillettes et vous empêche de ce fait d'approcher du rayon.

Et celle qui, à la caisse, pose machinalement ses courses sur le tapis, tout en racontant sa vie au téléphone. Elle ne s'arrête que quelques secondes, juste le temps de sortir sa carte bancaire, et paie tout aussi machinalement. Pas un regard, pas un bonjour, pas un sourire... ne lui demandez pas si la caissière était blonde ou brune, elle ne l'a pas vue.

Pendant 18 ans, j'ai pris quotidiennement le même train pour aller bosser. Bien sûr, à la longue, nous nous connaissions tous. On avait plaisir à se retrouver, on parlait, on riait, on tricotait.... parfois même on "saucissonnait", partageant pâté ou confitures pour fêter un anniversaire ou juste pour le plaisir...

Le mois dernier, pour une réunion à Toulouse, j'ai pris ce même train. Pas un mot, pas un sourire. De ma place, je voyais cinq personnes : une dormait...... les quatre autres étaient sur leur portable. Les temps ont bien changé...

Bientôt le livre n'existera plus ?

Rendez-vous à l'hôpital. Dans la salle d'attente, une dizaine de personnes attendent, certaines feuilletant de vieilles revues comme on en trouve dans ce type d'endroit, d'autres le nez rivé sur leur écran de portable. Habituée des salles d'attente, je suis plongée dans le bouquin qui ne me quitte pas.

Tout à coup, une femme téléphone, laissant le haut parleur. On profite  bien sûr des 5 ou 6 sonneries. çà ne répond pas. Elle recommence, toujours avec le haut-parleur.  Tut. Tut. Tut..."çà ne répond pas" dit-elle tout haut. On s'en est rendu compte, et on s'en fiche... elle recommence ainsi plusieurs fois, toujours avec le haut-parleur. Finalement, elle décide de laisser un message "je suis sortie, j'attends le taxi". Effectivement, l'info est importante et ç'aurait été dommage qu'on ne l'ait pas. Surtout que le chauffeur de taxi s'était déjà encadré dans la porte et l'attendait...

Après ma consultation, nous décidons de déjeuner au resto chinois.

Dans mon champ de vision, deux jeunes couples.

A la table de gauche, la jeune femme mange, le téléphone à portée de main, et ne passe pas une minute sans le saisir et jeter un regard dessus. Serait-elle médecin urgentiste ?

A la table de droite, c'est mieux. La jeune femme mange le téléphone à la main.

Elle pose le téléphone et se lève pour aller se servir. Elle fait quelques pas, et revient vers la table. Zut, elle a oublié son téléphone. Pas question de quitter la table sans lui, on ne sait jamais, dès fois qu'elle aurait un appel ou raterait une info sur facebook.

Elle est à peine partie que son copain sort lui aussi son portable. Et quand elle revient, ils sont chacun devant leur écran.

Ce ne sont plus des couples, mais des ménages à trois, voire à quatre : Mme, M. et le ou les portables.

Résultat de recherche d'images pour "gifs téléphone portable"

Et ils appellent çà de la communication ? mais c'est quoi cette communication ? être en permanence en contact avec des centaines d'amis virtuels, de gens qui photographient leurs moindres faits et gestes pour en faire profiter d'autres ? des gens qui regardent ce que mange la "copine" de je ne sais où sans voir ce qu'ils ont dans leur assiette ? des gens qui "parlent" au monde entier mais n'adressent pas la parole à celui qui déjeune en face d'eux ?

Je trouve çà triste. Triste et inquiétant quand on voit que cette addiction touche un public de plus en plus jeune.

Il y a quelques jours je vous racontais un baptême. Et bien un des petits baptisés, qui devait avoir deux ans, ne s'est calmé qu'après qu'on lui eût donné le téléphone de papa ou maman.

Et on parle d'une loi pour interdire le téléphone à l'école. On ne parle pas du lycée, ni même du collège, mais de l'école ! autant dire de gamins qui ont moins de dix ans.

Quand on dit à nos enfants, ou à nos petits enfants, que nous, quand on n'avait pas noté les devoirs, on ne téléphonait pas à un copain ou à une copine, mais qu'on prenait notre vélo pour aller les voir...... on passe un peu pour des dinosaures.

Et pourtant ! retrouver la copine, même si on avait passé la journée à l'école avec, l'embrasser, échanger quelques mots, c'était tout de même un peu plus d'humanité qu'un texto !

Tout comme il était un peu plus chaleureux et tellement plus agréable de recevoir des cartes d'anniversaire, des cartes de voeux, plutôt que ces textos impersonnels envoyés en une fois à l'ensemble de son carnet d'adresse.

Le téléphone portable, oui mais, à condition qu'il ne devienne pas insu"portable".

62312149_2586876584708451_8343665019833024512_n

Posté par quaquie à 09:24 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
mercredi 12 juin 2019

Un gilet pour Anaïs

Résultat de recherche d'images pour "gifs tricot"

J'aime beaucoup tricoter mais l'état de mes épaules ne me permet plus de le faire qu'occasionnellemnt, sur des ouvrages pas trop lourds, et  pas trop longtemps...

Mais de temps en temps, je me fais plaisir, tout en faisant plaisir.

C'est ainsi que j'ai terminé cette semaine un petit gilet sans manche pour Anaïs.

La laine utilisée n'étant pas celle préconisée pour le modèle, il m'a fallu un peu recalculer et jongler entre le 6 ans et le 8 ans.

DSC03440

 

Il est aujourd'hui un peu long mais il lui cache bien les fesses,et la Pépette aura sans doute grandi d'ici la rentrée scolaire

Le point est facile à mémoriser et ne pose pas de difficulté et j'aime bien le petit empiècement, tant devant qu'au dos.

DSC03441

DSC03442

Et il plaît à Mademoiselle. C'est bien l'essentiel.

Emportée par mon envie, j'ai débuté un châle que je vous montrerai dans quelques jours.

A bientôt

Image associée

Posté par quaquie à 19:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 10 juin 2019

Tout en vrac

images

Ce n'est pas moi qui suis en vrac (quoi que...) mais des photos prises ici ou là et stockées dans le dossier "pour blog".

Vous savez maintenant que je vide de temps en temps ce dossier, vous livrant ainsi quelques images, quelques instants de vie...

Dans ce dossier, il y a....

les dés que j'avais rapporté de mon séjour en Dordogne

DSC03129

le cadeau de Tellou pour la fête des mères : une super bonne idée de remplacer les fleurs qui seraient fanées en 3 ou 4 jours par un énorme panier de fruits et de légumes

DSC03296

DSC03298

le poème d'Anaïs pour la fête des mamans, que je trouve super bien écrit (elle est en CP)

DSC03299

Quant à Alexis, il a surpris sa maman....... en lui faisant envoyer des fleurs. Une bien gentille attention !

DSC03300

Depuis quelques jours, j'ai retrouvé le plaisir des petits déjeuners sur la terrasse

DSC03420

J'en profite pour admirer le rosier tige offert par M. Quaquie pour notre anniversaire de mariage, il y a deux ans, qui s'est couvert de magnifiques petites roses

DSC03301

DSC03302

Et nous allons cet été pouvoir reprendre les parties de pétanque en famille, après le gros travail fait par Arnaud pour redonner vie au terrain de boules abandonné depuis des années. Il reste à y mettre la chaux et à poser une bâche sur le mini talus qui sera ensuite planté de fleurs tapissantes.

DSC03309

Et je terminerai cet inventaire à la Prévert sur une note gourmande.

Le jeudi, au club, il y a les ouvrages des unes et des autres à admirer, mais aussi traditionnellement, le goûter préparé à partir des gâteaux apportés par les unes ou les autres.

Ce ne sont en général pas des goûters "light" mais certaines semaines, c'est carrément l'orgie.

Ainsi jeudi, 9 copines sur 23 s'étaient mises à la pâtisserie

Résultat, une assiette particulièrement garnie. Bien trop garnie pour moi qui n'ai mangé que le petit bout de clafoutis et une petite part de far aux pruneaus.

DSC03418

Enfin pour vous souhaiter une belle semaine, une rose du jardin

DSC03310

Résultat de recherche d'images pour "gifs bisous à bientôt"

Posté par quaquie à 08:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 9 juin 2019

Dans la Presse

index

 Pendant mon séjour en Provence, mon ami Alain, correspondant de presse, m'a envoyé un texto pour me dire qu'il y avait dans le journal un article relatant l'assemblée générale de l'association "la petite maison", association que je préside depuis maintenant 3 ans et pour laquelle il a eu un coup de coeur.

J'ai pu le récupérer à mon retour, et je suis ravie : un article avec deux photos !

article AGl

Là, vous n'aurez pas de mal à me trouver, et moi je sais que je pourrai retrouver cet article ici quand j'en aurai besoin.

Résultat de recherche d'images pour "gifs bon dimanche"

Posté par quaquie à 09:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 7 juin 2019

A Gerberoy, des roses, des roses.... et des roses !

Résultat de recherche d'images pour "bonjour roses"

Gerberoy, c'est un petit village de l'Oise, qui a reçu le label

Résultat de recherche d'images pour "plus beau village de France"

 pour ses maisons du XVII et XVIIIème siècle, ses rues pavées... et ses façades parées de roses.

Des roses qui font partout de très jolies harmonies avec le bois des volets et des colombages, ou avec les briques des façades.

Un enchantement pour les yeux mais aussi pour le nez tant certaines roses embaument l'air

DSC03386

DSC03388

DSC03389

DSC03390

DSC03392

DSC03393

DSC03399

DSC03410

DSC03414

Nous avions beaucoup aimé ce village lorsque nous l'avons découvert, il y a deux ans, et nous avons souhaité y retourner dimanche, le lendemain du baptême.

Ce que nous ignorions alors, c'est que ce dimanche-là était celui de la fête des roses.

Une fête qui transforme le village en  une immense roseraie et attire des milliers de visiteurs -12 000 parait-il cette année- venant parfois de très loin puisque nous avons pu voir un bus venu de Belgique, et plusieurs autres venant de départements limitrophes ou plus lointains.

DSC03391

DSC03406

DSC03395

Si il y a deux ans, j'ai pu photographier la célèbre maison bleue...

DSCF5520

c'était quasiment impossible cette année

DSC03409

Beaucoup, beaucoup de rosiéristes dans les rues, mais aussi des animations pour tous : chanteurs de rue, défilé de voitures anciennes, musique, "géants du Nord"....

Récemment mis à jour8

Récemment mis à jour9

des stands de spécialités régionales, des artisans, des peintres....

Et puis, ce que j'ai bien sûr particulièrement apprécié : les costumes vénitiens car je ne résiste pas aux frou-frous, aux broderies et aux dentelles

DSC03398

DSC03400

DSC03401

Pour le fun, quelques paroles entendues dans la foule.

On avance lentement, beaucoup prennent des photos, on les laisse faire, on attend, parfois pour prendre leur place...

Dans la file, M. Ronchon "oh mais ils avancent pas. Qu'est ce qu'ils ont tous à photographier des rosiers ? y en a pas chez eux ? "

Et un peu plus tard, Mme à son mari, en soupirant : "bouh ! quel monde ! qu'est ce qu'il y a comme monde... et elle souffle, soupire...."j'ai jamais vu autant de monde ici" et son mari flegmatique "en même temps, c'est la première fois qu'on vient " lol

Du monde oui, mais une très belle fête, sous un magnifique ciel bleu et un soleil de plomb mais personnellement et égoïstement peut-être, je préfère un peu plus de calme pour profiter de la beauté et du parfum des roses.

DSC03394

On reviendra à Gerberoy, mais peut-être pas le jour de la fête des roses...

Résultat de recherche d'images pour "à bientôt roses"

Posté par quaquie à 19:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
jeudi 6 juin 2019

Double baptême

images

Je vous ai laissé(e)s à Fontaine de Vaucluse, le temps d'une nouvelle escapade, en Normandie cette fois, ou plutôt en Picardie.

Une escapade pour un baptême, et même un double baptême, encore plus double que ce que nous pensions.

Nous avons donc passé le week-end de l'Ascension dans ce joli petit gite, au soleil.

DSC03315

DSC03314

Le but était d'assister au baptême  du petit Tristan, le fils de mon "neveu de coeur".

Neveu de coeur, çà veut dire quoi ? çà veut dire que le papa de ce petit a épousé ma nièce, il y a bien longtemps...

Le couple a explosé mais des liens affectueux se sont noués entre lui et nous, et il est à jamais le papa de ma petite nièce.

D'un côté comme de l'autre, nous nous considérons donc un peu comme de la famille, d'autant plus que j'ai connu les grands parents avant d'être mariée, il y a près de 55 ans...  et nous sommes dans tous les moments importants de leur vie

Samedi, donc, c'était le baptême de Tristan, le petit dernier de la famille.

Et quel baptême !

Devant l'église, deux groupes qui ne se mélangent pas. C'est vrai que tout les invités ne se connaissent pas..

Sort de l'église une petite femme de couleur, en longue robe bleue plissée devant, une grande croix au cou.

Contente, je m'imagine qu'il y a du gospel.

Non, c'est, comment dire ? la servante, la serveuse, la diacre ? ? ?

Elle commence à s'agiter : faudrait rentrer. Sauf que le baptisé n'est pas encore là, ni ses parents bien sûr.

Elle s'impatiente visiblement.

çà y est, tout le monde est là, on entre dans l'église et chacun s'installe où il veut.

çà commence à se gâter ; en fait, il y a deux baptêmes en même temps. Il faut gérer, alors "la famille de Tristan à droite de l'allée, la famille de Thimoty, à gauche"

A droite ? face à l'autel ou à la droite du curé ?

çà se lève, se croise, s'entrecroise.... le curé s'impatiente, la "servante" lève les yeux au ciel.

On est en place !

Le curé, un africain, explique la cérémonie : on va baptiser les deux petits à tour de rôle, les familles lisant les textes chacune son tour.

DSC03317

On va commencer par un chant commun.

Ok, sauf que M. le curé chante tout seul, il a beau lever les mains pour nous faire participer, on entend à peine un murmure, la plupart des invités chante en play back.

Le premier texte est lu par le Papy de Tristan, mais dans la rangée de gauche on n'écoute visiblement rien.

Si le petit Tristan (2 ans)  est sage comme une image, il n'en n'est pas de même du petit Thimoty, qui semble avoir le même âge. Il court partout, y compris sur l'autel,se couche sur les chaises, se traine par terre...

Puis c'est à l'autre famille de lire son texte.

La balle revient dans notre camp "qui doit lire maintenant ? " la maman de Tristan appelle la mamie, qui a eu la bonne idée de s'installer au fond.

La mamie arrive au pas de course, le curé se rend compte qu'il s'est planté "non maman, c'est pas à toi, retourne à ta place" lol

Et là, çà se gâte pour de vrai. Le prête explique que ces petits bouts vont devenir les "amis de Jésus" et que c'est à nous adultes qu'il revient de les y aider.

Il parle de l'amour..... puis "aimez-vous les uns les autres comme je vous ai........." grand silence. Il reprend "aimez vous les uns les autres comme je vous ai ai.."

"j'entends rien" !

DSC03329

 Une petite voix dans la salle "aimés ? "

Et là, il s'énerve pour de vrai "ben oui, aimez vous les uns les autres comme je vous aimés" c'est quand même pas compliqué ! mais vous êtes allés au catéchisme ? vous ne vous souvenez de rien ? alors à quoi çà a servi ? on a tous perdu notre temps......" s'aimer c'est pas compliqué.

Il faut s'aimer, si on n'aime pas, si on n'est pas aimé, alors on est comme un con !.....

Et il enchaine "s'aimer, c'est quoi, c'est se..... " ? ? là visiblement il nous a perdus. S'aimer c'est se respecter.

c'est se dire "bon...."  Bonjour ? ben oui, bonjour !

c'est se dire "mer......" merci ? ben oui, merci !

c'est se dire... et il agite la main à la manière de la Reine d'Angleterre . Se dire ? au-revoir ?

Oui, se respecter c'est tout çà. Si tu dis pas bonjour, merci..... t'es qu'une pourriture ! et bien si tu veux être une pourriture, c'est ton problème...

S'ensuit un long monologue, où il est question de nous tous qui n'allons plus à la messe, etc, etc... Cette fois, c'est lui qu'on a perdu

La tête des gens dans l'église ! 

DSC03328

N'empêche que tout le monde l'écoute mais entre son énervement et son accent africain très prononcé.... la Pépette nous glisse "je comprends rien". T'inquiète pas, on comprend pas tout non plus.

Il faudrait reprendre les lectures, mais là c'est complètement panique à bord. Il ne sait plus qui doit lire quoi.

Il rappelle lui-même la grand'mère "allez, la maman, cette fois c'est à toi, au boulot ! " mais on a mélangé les pages. Il se tourne vers la maman, lui prend les papiers des mains "mais tu l'avais ce papier, je l'ai vu, donne moi tout !" Pas sûre que la Mamie ai lu le texte choisi, et visiblement la famille d'à côté n'a pas lu le bon texte non plus.

Pas grave, on enchaine.

Il procède au baptême des petits : Tristan, toujours aussi sage

DSC03332

Voilà, la Lumière, le Saint-Chrème, les signatures des parents, parrain et marraine...

Il reste aux parrain et marraine à promettre que Tristan ira au catéchisme à 8 ans...

Tristan est baptisé !

Récemment mis à jour5

Puis ce sera au tour de Thimoty. Celui-là, je ne sais pas si le baptême va le changer mais la seule façon que les parents ont trouvé pour le calmer çà a été de lui donner.... le téléphone portable de maman ! Déjà addict !

Idem, même cérémonie, même cierge, même signature.... la famille s'installe devant l'autel pour faire des photos.

C'est alors que le parrain réagit "ben, j'ai pas lu"

Le curé, visiblement enquiquiné "t'as pas lu ? et tu voulais lire ??? " il attrape le bouquin de prières, l'ouvre au hasard, tape la page et lui dit "t'as qu'à lire çà !"

Du hasard total, mais visiblement, plus personne n'écoute....

On a quitté l'église alors qu'il nous criait "c'est compris, hein, à 8 ans, au cathé ! ! ! "

Un baptême qui ne restera sans doute pas dans les annales, mais qui restera dans ma mémoire.

Devant la porte, les invités d'un mariage attendaient.... les mariés n'étaient pas arrivés mais M. le curé était déjà visiblement chaud lol

Après la cérémonie religieuse, c'est le baptême civil pour Tristan.

En réalité, c'est Tellou qui devait être la marraine du petit Tristan.

Mais Estelle n'est pas baptisée, et ne souhaitait pas l'être.

Il a donc été décidé de baptiser Tristan religieusement, avec une marraine, et de faire ensuite un baptême républicain dans lequel Tellou serait la marraine.

C'est dans la commune où les parents viennent d'emménager et de s'installer comme boulanger que Tristan a reçu ce baptême civil.

C'est un joli symbole car le maire l'a accueilli comme "nouveau citoyen" de la commune.

M. le Maire a tenu, comme il le fait lors de chaque cérémonie à évoquer sa commune et son histoire, glissant au passage avec un sourire que sa commune "n'existe que depuis qu'elle a un boulanger" (la boulangerie a été très longtemps fermée avant que le papa de Tristan ne la reprenne)

DSC03355

J'ai beaucoup aimé cette cérémonie, Je lui trouve un côté solennel, qui représente un véritable engagement.

Même si le rôle des parrain et marraine "civils" n'a pas de réelle valeur juridique, ils promettent néanmoins de veiller sur l'enfant en cas de malheur survenant aux parents.

Encore un petit moment de rigolade lorsque M. le Maire va recueillir la promesse des parrain et marraine.

Emporté par son élan, et sans doute plus habitué aux mariages qu'aux baptêmes, il commence "M. Val.... voulez vous  ????"

Non, non, non ! il ajoute "ah, certains ne semblent pas d'accord" lol

Après l'engagement des parrain et marraine, c'est "la Républqiue" qui s'engage à travers le Maire qui se dit garant des conditions de vie du jeune "citoyen" s'engageant à lui offrir un cadre de vie agréable et à mettre tout en oeuvre pour qu'il s'y épanouisse, tant sur le plan scolaire que culturel.

Signatures....

Récemment mis à jour7

Tristan est doublement baptisé.

Reste.... à faire la fête !

Sur le thème du cinéma comme l'annonçait l'invitation

001

Le cinéma qu'on a retrouvé dans la décoration des tables

DSC03366

dans la présentation des dragées

DSC03365

dans l'animation de la soirée, avec des quizz "musiques de film"

avant que la musique et les éclairages ne mettent les danseurs sur la piste

Récemment mis à jour6

Enfin le cinéma qu'on a retrouvé dans les magnifiques - et délicieux - gâteaux préparés par le papa du petit Tristan.

DSC03381

DSC03382

DSC03383

DSC03384

Beaucoup de kilomètres (1500) mais beaucoup de plaisir à retrouver cette "famille du coeur" pour partager avec eux ce moment important de leur vie autour du petit Tristan.

On se retrouve très vite, pour une autre fête..... mais je ne vous en dis pas plus, faudra revenir.....

Résultat de recherche d'images pour "gifs à bientôt roses"

Posté par quaquie à 20:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mardi 28 mai 2019

Fontaine de Vaucluse

images

Je vous ai dit qu'il n'y aurait pas de grands reportages cette année, à part Van Gogh dans les carrières de lumières car je vous ai déjà souvent montrés ce coin de Provence que j'aime.

Mais je ne peux passer sous silence un village découvert cette année, sur les conseils de mon amie Mitoune rencontrée comme vous le savez par hasard sur notre lieu de vacances.

Il s'agit de Fontaine de Vaucluse, village qui a donné son nom au département

Inévitable quand on arrive dans un village provençal, la ou les fontaines

DSC03273

J'avais lu, et je viens de le relire, qu'ici se trouve la source de la Sorgue, la rivière qui traverse L'Isle sur la Sorgue.

Certains prétendent que c'est une resurgence...

L'une ou l'autre, pour les touristes qui se pressent là et pour moi, çà n'a pas grande importance.

Ce qui importe, c'est la beauté du paysage, de ce cours d'eau au pied d'immenses falaises, de la force de l'eau....

DSC03282

DSC03283

DSC03282

DSC03285

et les magnifiques camaïeu de vert entre l'eau, les arbres, et le reflets des uns dans l'autre

Ces verts sont si intenses que je craignais que les photos ne sachent pas les traduire... mais si !

DSC03276

DSC03277

DSC03280

DSC03281

Au bout de la balade, il y a le goufre duquel surgirait cette exurgence.

Je ne m'en suis pas approchée. D'ailleurs des panneaux l'interdisaient, à cause de risques de chutes de pierres. Ce qui n'empêchait pas de nombreux touristes de passer par-dessus la barrière. J'ai même été choquée de voir une maman obliger ses petites filles de 5 ou 6 ans à la suivre, des petites qui avaient peur mais qu'elle a menacées de punir si elles ne suivaient pas. De l'inconscience à l'état pur !

Après la balade au bord de l'eau, un petit tour dans le village, un joli village mais envahi de touristes et de boutiques de souvenirs. Je suis bien contente d'y être allée en cette saison, je n'ose pas imaginer ce que c'est au mois de juillet et août.

DSC03290

DSC03291

DSC03292

DSC03294

le château, ou ce qu'il en reste

DSC03293

Le moulin à papier, avec du matériel d'un autre siècle mais le maintien d'une fabrication artisanale

DSC03286

DSC03287

et une galerie occupée par des artistes ou des artisans: ateliers de peintres, bijoux, chocolats, parfums... pour le plaisir des yeux, de l'odorat et du goût

DSC03288

DSC03289

Une bien jolie découverte, à peine un peu gâchée au bord de l'eau par l'incivilité d'un groupe de Japonais.

Un groupe qui n'a pas hésité à bousculer et à faire barrage pour permettre aux copains de faire des photos. Des photos par centaines. Des photos du paysage, mais aussi des photos des uns et des autres. Ils se sont tous photographiés mutuellement, près de l'eau, près des canards,  la main droite en l'air, puis la main gauche (? ? ), assis, debout, avec chapeau, sans chapeau, en couple, par trois ou quatre.... sans s'imaginer un seul instant que nous attendions pour nous approcher nous aussi de l'eau... et tenter de faire quelques photos !

Récemment mis à jour4

Résultat de recherche d'images pour "gifs à bientôt"

Posté par quaquie à 18:33 - - Commentaires [11] - Permalien [#]