index

Je vous ai dit hier que j'avais vécu samedi un moment inoubliable.

Je peux même dire exceptionnel et historique.

C'était à Gandoulès...

Gandoulès ? les habitués de ce forum connaissent un peu ;  pour les nouvelles, Gandoulès c'est un très joli petit hameau, perdu dans la campagne Tarn et Garonnaise.

Il n'y reste que 5 habitants à l'année mais deux associations -la fornado et les amis de Gandoulès-  fortes de plus de 200 membres s'efforcent de le faire vivre.

Après avoir réhabilité le four à pain, on y cuit chaque dimanche une fournée "la fornado" : pain, mais aussi fouaces ou pizza, préparés et cuits par des bénévoles et vendus aux amis de Gandoulès mais aussi à des habitants du village voisin ou à des touristes de passage.

pour bLOG3

Le premier dimanche de chaque mois, après "la fornado", c'est le "grand petit déjeuner". On s'y retrouve à 30, 40, 50, dans la grange l'hiver, sous le préau l'été, chacun apportant quelque chose qui est installé sur de grandes tables et partagé : confitures, vin, charcuterie, fromages, mais aussi chanson et surtout bonne humeur.

Je vous ai déjà raconté un de ces "grands petits déjeuners" ICI

Gandoulès, c'est aussi tous les ans au mois d'août - et depuis 10 ans déjà - Marie des brebis, l'adaptation en son et lumière du très beau livre de Christian Signol (ma madeleine de Proust à moi)qui attire chaque année des milliers de spectateurs.

Et puis en décembre, la Nativité : la naissance de Jésus racontée par le petit âne gris qui portait Marie sur son dos...

J'y assiste chaque année et çà aussi je vous l'ai déjà raconté ICI ou LA 

Mais Gandoulès c'est aussi des moments de rencontre, pour la fête des châtaignes, pour les vendanges ou pour les journées "coup de main" au cours desquelles on taille la vigne,  on prépare du coulis de tomates pour les futures pizzas, où on met des tracts sous enveloppe ou on lave les bouteilles pour la prochaine cuvée....

Si j'étais à Gandoulès samedi ce n'était ni pour le petit déjeuner, ni pour un coup de main, mais pour un moment très important pour nous tous, amis de Gandoulès.

Depuis 2014, il y avait à Gandoulès un projet important : faire restaurer les deux cloches de l'église.

Une est du 18ème siècle

DSC01026

l'autre, du 14ème siècle, est la plus ancienne du département, une des plus anciennes de la région Occitanie

DSC01027

Cette cloche ne pouvait plus sonner à la volée sans risque.

Car on sonne les cloches tous les dimanche à Gandoulès, pas pour appeler les 5 habitants à la messe, mais pour annoncer que le pain est cuit.

Et on ne sonne pas les cloches en appuyant sur un bouton, mais à l'ancienne, en tirant de toutes ses forces sur la corde.

Au fil du temps, le projet de restauration a évolué. On a une cloche du 14ème, une du 18ème.... pourquoi n'aurait-on pas une cloche du 21ème siècle ? notre cloche....

Le projet n'est plus un projet, mais une réalité : les deux cloches ont été restaurées, avec l'aide de la municipalité, de la région, de sponsors....

et samedi les amis de Gandoulès assistaient au démoulage de "notre" cloche qui a été coulée le 20 juillet dernier à Villedieu les Poëles, en présence de Julien, notre très aimé Président et d'une délégation des amis de Gandoulès.

DSC01012

DSC01033

Elle est là, sous ce chapeau de métal, enfermée dans son moule de sable et de chaux

DSC01016

Julien, est heureux. Sa voix se casse sous l'émotion....

DSC01013

l'émotion est aussi présente chez le Directeur de l'entreprise a qui a été confiée la réalisation du projet.

C'est la première fois qu'une cloche est démoulée en public...

DSC01015

Il explique ce qui va se passer : le moule va être cassé, la "chèvre" soulèvera alors le couvercle et la cloche apparaîtra, pas brillante mais couverte de suie....

DSC01017

Joli symbole, ce démoulage en public est aussi le passage de témoin entre deux campanistes : Robert qui termine sa carrière en fin d'année et le jeune Romain qui est dans sa première année de campaniste

DSC01019

DSC01020

le moule intérieur est cassé, la chèvre soulève le "couvercle" et notre cloche apparaît.

Noire de suie, on ne peut encore la voir vraiment, mais elle est entière....

Photos et émotion...

pour bLOG4

Les enfants présents sont invités à venir la brosser.

Honneur au plus petit qui n'est sûrement pas conscient du moment extraordinaire qu'il est en train de vivre

DSC01023

les enfants se succèdent...

DSC01024

DSC01025

Les cloches ont un nom, un parrain et une marraine et souvent un décor.

Petit à petit, on découvre ce qui nous définit, nous amis de Gandoulès et qui passera à la postérité.

Sur "les épaules" les parrains et marraines : ce sont les amis de Gandoulès

DSC01032

son nom était une évidence : Marie, pour Marie des brebis

DSC01031

le décor aussi nous ressemble : les côteaux, le clocher de Gandoulès, le pain de la Fornado, le raisin de notre vigne, la brebis de Marie des brebis, les étoiles dans le ciel pour la nativité...

Et la phase qu'on veut faire dire à notre "Marie"

Trois ou quatre phrases avaient été soumises à notre vote. Aucune ne me convenait parfaitement et j'avais fait à Julien une autre proposition....... qui a été adoptée.

Il est donc inscrit sur "la  jupe" de Marie "je sonne la joie, le partage et l'amitié"

DSC01030

La joie, le partage et l'amitié, c'est tout à fait ce qui nous définit, ce qui nous relie, ce qui nous attache à ce hameau.

Pendant que les campanistes procèdent aux derniers petits travaux sur la cloche, l'assemblée se retrouve dans la petite église pour visionner une vidéo expliquant les différentes étapes de la réalisation d'une cloche. Quel travail !

Au moment de nous montrer la coulée, le film s'arrête et est remplacé par un film d'amateur : la coulée de notre cloche, de notre "Marie"

On voit le moule, à l'envers, à gauche de l'écran

DSC01028

puis la coulée du mélange cuivre et bronze...

DSC01029

 

Il était déjà tard et nous ne sommes pas sur place alors je ne suis pas restée suffisamment longtemps pour entendre le premier son de la cloche qui devait être donné par Julien et Nella, sa grand'mère, la plus ancienne du hameau et tellement active parmi nous.

Mais les festivités ne sont pas terminées.

Du 21 au 23 septembre aura lieu "cloches en fête".

fete campangaire

3 jours de fêtes au cours desquelles "Marie" sera baptisée par l'Evêque de Montauban avant d'être hissée dans le clocher à la force des bras des amis de Gandoulès.

Et peut-être que dans 200 ou 300 ans, quelqu'un montera dans ce clocher pour vérifier l'état des cloches et découvrira alors qu'au début du 21ème siècle, un groupe d'amis mettait de la vie dans ce petit hameau qui ne comptait que 5 habitants

Quant à moi, je suis rentrée, comme la plupart des participants, avec un souvenir de ce moment magique : un morceau du moule de la cloche des amis de Gandoulès

DSC01034

images